Vendredi, 4 Août, 2017 - 09:37
C'est par un gazouillis de 130 caractères, diffusé sur Twitter le 3 juillet, au début des vacances estivales, que l'Assemblée des évêques catholiques du Québec (AECQ) a indiqué qu'elle est à la recherche d'une nouveau secrétaire général.
 
Bertrand Ouellet, l'actuel secrétaire général, «nous a informé qu'il ne souhaitait voir son mandat être renouvelé lorsqu'il arriverait à terme en 2018», a expliqué Mgr Paul Lortie, président de l'AECQ.
 
L'organisme a tenu à lancer rapidement le processus de sélection bien que le nouvel employé des évêques n'entrera en fonction que dans neuf mois, soit le 1er mai 2018, a ajouté l'évêque de Mont-Laurier.
 
 
L'offre d'emploi indique toutefois que «le secrétaire général désigné devra participer à l’assemblée plénière qui se tiendra à Trois-Rivières du 5 au 8 mars 2018 et être disponible, au cours des semaines suivantes, pour prendre connaissance des dossiers du secrétariat et préparer la transition».
 
Les personnes intéressées par ce poste ont jusqu'au 22 août pour faire parvenir leur curriculum vitae à Mgr Lortie, qui est aussi président du comité de sélection. On indique que la personne retenue sera «de foi catholique et familière avec l’Évangile, ainsi qu’avec l'enseignement, la liturgie et les ministères de l’Église».
 
Le nouveau dirigeant de l'AECQ doit aussi «être autonome pour la rédaction et la production de lettres, rapports et autres documents» bien que l'assemblée épiscopale n'hésite pas à faire appel à l'occasion à des sociologues et à des théologiens afin d'étoffer la rédaction de ses politiques et grandes déclarations, ajoute Mgr Lortie.
 
C'est en novembre 2008 que Bertrand Ouellet, un laïc, est devenu secrétaire général de l'AECQ. Diplômé de l’École polytechnique de Montréal, l'ingénieur a ensuite entrepris des études en théologie et en études bibliques. Bertrand Ouellet a dirigé le Centre d’information sur les nouvelles religions (CINR) puis l'organisme Communications et Société, lié à la Conférence des évêques catholiques du Canada.
 
L'offre d'emploi diffusée par l'AECQ mentionne aussi que le nouveau secrétaire général, «dès sa sélection, sera appelé à participer à la description des tâches et à la sélection de candidates et candidats pour les deux autres postes qui se libèreront au printemps 2018».
 
Il s'agit des postes qu’occupent Monique Riberdy, secrétaire, et Louise Cormier, adjointe au secrétaire général pour les dossiers liés aux affaires sociales, aux relations interreligieuses et à la pastorale auprès des autochtones et du laïcat, a confirmé Mgr Paul Lortie.
 
 
François Gloutnay, Présence - information religieuse