Mardi, 16 Mai, 2017 - 16:11
Décrit durant sa vie comme «le facteur du Bon Dieu», le Québécois Louis-Marie Parent (1910-2009) est dorénavant honoré, en Inde, par une vignette philatélique.
 
Les autorités postales indiennes ont émis un timbre promotionnel orné d'une photographie de ce religieux oblat, né à Saint-Camille-de-Bellechasse en 1910 et décédé à Richelieu en 2009. Ce timbre, sans valeur monétaire, est toutefois attaché, par sa dentelure, à un second timbre-poste qui affiche la valeur de cinq roupies, soit 0,11 $.
 
Ce sont des membres indiennes de l'Institut séculier des Oblates Missionnaires de Marie Immaculée (OMMI) qui ont obtenu d'India Post l'insertion de ce portrait dans son programme My Stamp qui honore des institutions et des individus qui ont marqué le pays.
 
Louis-Marie Parent, membre des Oblats de Marie Immaculée, a fondé en 1952 l'institut séculier des Oblates Missionnaires de Marie Immaculée qui regroupe «des femmes de foi, laïques, consacrées à Dieu qui s'engagent à vivre l'Évangile au cœur du monde».
 
Il a aussi fondé en 1958 l'Institut séculier Voluntas Dei. En 1943, il a participé à la création d'une communauté de contemplatives, les Recluses Missionnaires.
 
Directrice d'un centre de femmes dans l'État de Kerala, en Inde, Thresiamma Mathew indique qu'une enveloppe spéciale a aussi été émise en même temps que le timbre-poste afin de souligner le 50e anniversaire de l'arrivée de l'institut séculier dans ce pays.
 
La vignette et l'enveloppe offrent une «chance de faire mieux connaître notre institut à un large public», a-t-elle expliqué. Elle se réjouissait que les noms du père Parent et des OMMI allaient dorénavant «voyager dans l'Inde entière et même au-delà».
 
 
 
 
François Gloutnay, Présence - information religieuse