Un double attentat contre des églises : Dimanche des Rameaux sanglant pour les coptes d'Égypte

Lundi, 10 Avril, 2017 - 15:40
Le groupe armé État islamique a revendiqué les attentats à la bombe commis le 9 avril contre deux églises coptes d'Égypte.
 
Le premier attentat a eu lieu dans l’église Mar Girgis (Saint-Georges), à Tanta, une ville située à une centaine de kilomètres au nord du Caire. Les chiffres émis par les autorités gouvernemntales égyptiennes font état de 27 morts et de 78 blessés. Les victimes participaient à la messe du dimanche des Rameaux.
 
Le second attentat a eu lieu à la cathédrale Saint-Marc d'Alexandrie. Le pape Tawadros II, patriarche des coptes d'Égypte, s'y trouvait. Un kamikaze, «équipé d'une ceinture explosive», s'est fait exploser. Cet attentat a fait 17 morts et 48 blessés.
 
Un peu avant Noël, le 11 décembre 2016, au moins 25 personnes ont été tuées au Caire lorsqu'une bombe a explosé, durant la messe, dans l'église Saint-Pierre et Saint-Paul, à deux pas de la cathédrale copte Saint-Marc, siège de l'Église copte orthodoxe. Le groupe Éat islamique avait aussi revendiqué cet attentat.
 
Des attentats insensés
 
Présent en France lors des activités de commémoration du centenaire de la bataille de la crête de Vimy, le premier ministre Justin Trudeau s'est dit «bouleversé et attristé» en apprenant ces «attentats insensés» qualifiés d'«actes terroristes lâches».
 
Le premier ministre canadien a aussi condamné le fait que «des extrémistes violents» s'en prennent dorénavant aux minorités religieuses.
 
«Les attentats insensés perpétrés aujourd’hui ciblaient des fidèles rassemblés à l’église pour la célébration du dimanche des Rameaux, qui est le dernier dimanche avant la fête de Pâques et qui marque le début de la Semaine sainte pour les chrétiens. Souvenons-nous que les rameaux utilisés lors des célébrations qui ont lieu partout dans le monde aujourd’hui sont un symbole de paix.»
 
«Beaucoup trop souvent dans le monde, des groupes religieux sont la cible de persécution et victimes de discrimination de la part d’extrémistes violents», a déclaré Justin Trudeau. «Le Canada condamne fermement ces actes terroristes lâches.»
 
Prières du pape François
 
À Rome, à midi, le pape François a prié pour les victimes de la première attaque, commise peu de temps avant que ne débute la prière de l’angélus.
 
«Prions pour les victimes de l’attentat commis malheureusement aujourd’hui, ce matin, au Caire dans une église copte», a-t-il demandé aux fidèles réunis place Saint-Pierre.
 
Durant l'angélus, le pape n'a pas mentionné son prochain voyage en Égypte mais il a tenu à saluer le pape Tawadros II, patriarche des coptes, qui l'a invité à se rendre en Égypte les 28 et 29 avril, dans moins de trois semaines.
 
«J’exprime mes profondes condoléances à mon cher frère, sa sainteté le pape Tawadros II, à l’Église copte et à toute la chère nation égyptienne.»
 
En terminant sa prière, le pape a désigné du doigt les terroristes ainsi que ceux qui leur fournissent des armes. «Que le Seigneur convertisse les cœurs de ceux qui sèment la terreur, la violence et la mort et aussi le cœur de ceux qui fabriquent les armes et en tirent profit», a dit le pape François.
 
 
François Gloutnay, Présence - information religieuse